Partager cette page
Imprimer cette page

Bienvenue sur le site de l’Association
« Lévriers en Détresse »

Association de protection animale loi 1901 (à but non lucratif)
pour le sauvetage des greyhounds de cynodromes et des galgos de chasse.
Numéro National INPI 10 3740 432

Lévriers en Détresse
11 rue de la République
- BP 73 -
58400 la Charité-sur-Loire

Pour tout renseignement contactez le :
03.86.69.67.35 ou 06.71.65.65.65
 

Ce site est dédié à ceux qui savent que les lévriers sont des chiens formidables et à ceux qui ne le savent pas encore...

Commentaires fermés

Des lévriers et des arbres

Publié dans Annonces | Laisser un commentaire

Des greyhounds et des arbres

Des greyhounds et des arbres

Depuis longtemps, chez Lévriers en Détresse, nous réfléchissons sur l’impact des actions de la protection animale sur l’environnement. Chacun sait que toutes les actions humains ont un impact sur l’environnement, aussi bien positif que négatif. Aujourd’hui, hélas, le négatif l’emporte largement sur le positif.

Chez LED, nous ne nous confinons pas dans l’auto-satisfaction sous prétexte que nous sauvons et plaçons des lévriers. C’est bien mais ce n’est pas assez. Et nous sommes aussi parfaitement conscients que malgré nos voyages et transports raisonnés, un véhicule bien entretenu et surveillé quant au CO2, nous participons au réchauffement climatique.

Après mûre réflexion, Catherine a proposé que nos lévriers soient acteurs dans un projet écologique de reboisement. Et comme nous nous rendons essentiellement sur Calais à la rencontre de nos partenaires Britanniques, nous avons décidé de participer au reboisement du Nord de la France qui souffre d’une importante déforestation.

Lors de chaque adoption, une somme de 10EUR sera ponctionnée sur le don d’adoption pour planter un arbre à Wattrelos. L’adoptant recevra un certificat de TREE-NATION, société que nous avons choisie pour la qualité de ses programmes de reboisement.

Sauver des lévriers c’est bien, mais sans penser au monde que nous laissons aux jeunes générations, c’est irresponsable.

Des enfants dans le monde demandent aux adultes de leur laisser une Terre vivable. Modestement, nous répondons à leur vœux.

Nous espérons sincèrement que notre investissement pour un Monde plus vert, tourné vers la vie et non sa destruction, trouvera un écho auprès de vous.


Publié dans Annonces, Non classé | Laisser un commentaire

1 dose d’amour

Participez à l’opération « 1 dose d’amour » !
A partir du 3 juillet et jusqu’à fin septembre 2014, Merial, leader de la santé animale en France, organise une opération solidaire en faveur de la santé des chiens et des chats.
Pour chaque photo de leur animal ou prise avec leur animal, postée par les propriétaires d’animaux sur le site
www.1dosedamour.fr, mais aussi sur Facebook, Twitter ou Instagram en indiquant #1dosedamour, une pipette de FRONTLINE® Combo sera offerte à des associations animalières, dont la nôtre !
Pour nous aider et pour en savoir plus cette opération, rendez-vous sur
www.1dosedamour.fr !

Publié dans Annonces | Un commentaire

Lévriers En Détresse : Qui ? Pourquoi ? Comment ?

Catherine (notre présidente) s’est découvert très tôt une passion pour les lévriers. Peu après l’adoption de sa chienne Pamina, une Podenco Ibicenco(lévrier d’Ibiza), elle s’est trouvée confrontée à la condition des lévriers dans les pays qui les utilisent pour la course sur cynodrome et /ou la chasse.

La cause des Galgos (et des Podencos aux Canaries) initiée en France par Catherine, est bien connue dans toute l’Europe où le chiffre important de 150 associations font des allers-retours réguliers pour sauver des Galgos dont, depuis ces dernières années, des chiots, situation tragique car cela signifie qu’une production spécifique de chiots s’est instaurée pour fournir certaines associations. Les chiens sont l’objet d’un véritable business alors que des Galgos adultes pourraient être secourus.

Des chiffres fantaisistes circulent sur internet : 30 000, 50 000, 60 000 et même 100 000 ! La surenchère fait rage. Tout est bon pour faire venir une potentielle clientèle, c’est ce qu’est devenu, malheureusement, l’adoptant d’un galgo.

Les vols de galgos, leur maltraitance, leur abandon sont une réalité mais les fédérations de chasseurs espagnols ne sont pas à mettre toutes dans le même sac, c’est-à-dire, à être traitées comme les seules et uniques « acteurs » de la maltraitance en Espagne.

En effet, la réaction de la Fédération Espagnole de Galgos s’est vivement manifestée en juillet 2013, avec la réalisation d’un rapport sur « les condamnations officielles relatives à l’abandon, la maltraitance et le vol de tout type de chiens en Espagne ». Un rapport mandaté qui, selon la FEG « réduit à néant la diffamation orchestrée par des associations mal intentionnées ». On y retrouve un recensement réalisé par le SEPRONA relatif aux plaintes enregistrées. Le constat publié le 20 juillet donnait les chiffres suivants :

  • 13% des chiens abandonnés en Espagne seraient des galgos
  • 6,6 % des chiens laissés pendus seraient des galgos
  • 5,25% des chiens morts suite à des coups seraient des galgos
  • 20,5% des chiens transportés de manière inadaptée seraient des galgos
  • 50,8% des chiens volés seraient des galgos

Une série de chiffres qui permet à la FEG de demander d’où vient le chiffre de 50 000 galgos avancé par les associations de protection animale.

Ce faisant, cette fédération tient surtout à dénoncer le vol de chiens en insistant sur le fait qu’une fois dérobés, les animaux de plus grandes chances d’être maltraités et/ou abandonnés.

La situation évolue en Espagne. Ce sont les Espagnols qui doivent mettre de l’ordre dans la question de la protection animale dans leur pays. Les associations des pays voisins n’ont, en aucune manière, autorité pour juger et dicter leur loi. Nous sommes là pour les accompagner, les conseiller et les soutenir.

Le déplacement de galgos et podencos, pour une adoption en France (ou autre pays européen), doit se faire sous le contrôle rigoureux des instances régionales espagnoles.

L’Europe et le Parlement Européen ont instauré des lois et des conventions signées et ratifiées, il n’est pas question de passer outre. Lévriers en Détresse refuse tout comportement délictuel. Notre éthique et notre droiture ne font pas toujours l’unanimité mais nous n’y dérogerons pas.

On ne peut faire abstraction de l’Histoire du XXème en Espagne, une Histoire liée à la dictature et au fascisme de Franco, qui a laissé un pays exsangue, pauvre et c’est tout à l’honneur des Espagnols que d’avoir surmonté ces terribles blessures. La cause animale passait bien après les souffrances du peuple. Aujourd’hui, la situation change et évolue pour les animaux et nous saluons tous les Espagnols qui agissent en faveur de tous les animaux et de la nature de façon générale dans leur grand pays.

L’éducation, l’instruction permettent de faire évoluer les mentalités. Lévriers en Détresse diffuse des bandes dessinées pédagogiques auprès de la jeune population espagnole à l’instar de Greyhounds in Need qui a mené des actions similaires auprès d’écoliers.

Ces mêmes bandes dessinées, traduites en anglais, circulent en Nouvelle-Zélande, Australie et Macao.

Nous proposons de façon régulière une « actualité » dédiée aux Greyhounds dans les pays qui les utilisent pour la course. Certains pays s’adonnent aux courses depuis toujours, d’autres s’y mettent tout juste. Sans doute pensent- ils rejoindre un mode de vie anglo-saxon, synonyme de richesse…ils ne considèrent pas le bien-être animal comme signe d’évolution, ce qui pourtant est le cas. Heureusement dans tous les pays les défenseurs de la cause animale existent, mêle s’ils ont du mal à se faire entendre.

LED a sauvé 55 Greyhounds du cynodrome de Rome (fermé en 2002), de nombreuses femelles Greyhounds martyres des cynodromes espagnols (aujourd’hui fermés). Nous n’avions alors que 2 ans d’existence.

L’industrie mondiale des courses de lévriers avance peu à peu vers une amélioration du sort des Greyhounds, mais il reste tant à faire !

Grâce aux adoptants qui se révèlent extraordinaires, nos Greyhounds découvrent ce qu’est un foyer, l’affection, l’attention ainsi que les soins liés à leur bien-être et non à leurs seules performances. Ils portent un nom et non pas juste un numéro. Ils sortent pour vivre et plus seulement « chenil-entraînement-course ». Chez nous chaque lévrier est un sujet et pas juste un animal. Vous pouvez aussi voir nos lévriers adoptés sur le site, une rubrique heureuse concernant leur vie en famille.

LED travaille en collaboration avec d’autres associations dédiées à cette cause dans les pays voisins, les USA, la Nouvelle-Zélande, l’Australie et Macao.

L’association ne vit que des dons et des adhésions.

Adhérer, c’est nous aider à défendre cette cause auprès des ambassades concernées et nous aider à poursuivre. Adopter c’est sauver la vie de ces malheureux qui vous le rendent au centuple. Diffuser l’adresse de notre site sur votre blog ou site personnel, c’est nous aider à transmettre notre message.

Les lévriers Greyhounds et les lévriers Galgos sont parmi les races de chiens les plus maltraitées. Vous pouvez nous aider à les sauver. Merci pour eux !


Catherine Madry-Wojciechowski

Titulaire d’une maîtrise des Sciences de l’Education , d’une licence en Management de Projets
et du DEFA (diplôme d’état aux fonctions d’animateur), elle a exercé dans le secteur socio-culturel et éducatif jusqu’à sa découverte en 2000 du sort malheureux des lévriers.

Créée en juin 2000, Lévriers en Détresse est la première association française pour la cause des lévriers.

Publié dans Annonces | Laisser un commentaire

Sauvez un ange : adoptez un greyhound de course.

L’un des problèmes auquel nous sommes confrontés chez Lévriers en Détresse, depuis sa création en juin 2000 , est la méconnaissance de ces extraordinaires chiens que sont les greyhounds de courses. Il existe treize « races » reconnues de lévriers, plus d’autres, plus locales, qui ne sont pas connues hors de leurs aires de répartition géographique dans le monde, mais peu de gens les connaissent y compris dans la cynophilie.

Les greyhounds de courses d’Irlande et d’Angleterre souffrent de « on-dit » tenaces : ils seraient snobs ou stupides. Ajoutez à cela qu’ils ont une image tenace de chiens de courses qui, dans l’esprit du public, auraient besoin de grands espaces et de courses quotidiennes, et vous imaginez les dégâts !

Notre vocation est aussi un travail d’information, de diffusion d’une connaissance réelle sur les lévriers, en particulier le merveilleux greyhound.

Le greyhound de course est un chien calme, « fainéant » qui aime le doux confort d’un panier moelleux, dans lequel il peut dormir des heures durant. Heureux de connaître la chaleur d’un foyer aimant, le greyhound se satisfait de promenades tranquilles et d’un moment de défoulement comme tout autre chien. Il sont doux et n’ont aucune agressivité envers l’homme et se comportent avec les autres animaux de la maison comme tout autre chien.

De nombreuses associations se sont créées et mobilisées en Angleterre et en Irlande s’inquiétant, avec raison, de l’avenir des greyhounds sortis du monde des courses. Plusieurs décennies d’un travail acharné, de rencontres avec les responsables de l’industrie des courses des pays concernés, ont permis la création du Retired Greyhound Trust (syndicat pour la retraite du greyhound). Depuis plus de dix, le RGT Irlandais et Anglais concentre ses efforts pour un avenir de « pet » (chien de compagnie) pour les greyhounds. Oui, en Irlande et en Angleterre, les associations ne se livrent pas à un quête permanente d’euros, non ! Elles travaillent sérieusement, concrètement et c’est là toute la différence !

Lévriers en Détresse soutient ces actions. Notre rôle n’est pas de nous immiscer dans les affaires intérieures irlandaises ou anglaises, mais il est d’encourager toutes les initiatives positives pour ces valeureux lévriers.

Nous sommes la seule association française à placer des greyhounds. Savez-vous pourquoi ? Simplement parce qu’en Irlande et en Angleterre, il n’est pas question de faire partir des centaines de greyhounds sans s’assurer qu’ils sont confiés à une association de confiance, et cette confiance qui nous est accordée nous honore.

La vie du greyhound n’est pas rose, loin de là, mais des efforts sont faits du côté du monde des courses et nous n’allons pas le décourager. C’est en s’appuyant sur le positif, en faisant appel à la bonté de chaque acteur du monde des courses de greyhounds, en reconnaissant chaque pas fait pour un meilleur quotidien des greyhounds que leur vie changera.

L’industrie des courses c’est aussi de nombreux emplois et Lévriers en Détresse ne peut ignorer ce paramètre.

Nous ne sommes pas « tièdes », simplement humains et réfléchis.

Notre compassion pour les milliers de greyhounds de course ne faiblit pas, bien au contraire. La création du Jardin des Lévriers est un grand pas dans notre engagement auprès des lévriers, le greyhound en particulier. Aujourd’hui, en 2014, c’est sur l’Australie et la Nouvelle-Zélande que Lévriers en Détresse fait pression. Nous sommes totalement aux côtés des associations australiennes et nouvelle-zélandaises. Le travail à accomplir gigantesque ! Mais nous ne baisserons pas les bras !

Nous ne voulons pas faire dans le pathos. Des greyhounds souffrent dans le monde entier. Nous ne baissons pas notre vigilance.

En adoptant un greyhound, c’est une victime de l’industrie du jeu que vous sauvez. Et nous vous en remercions.

Publié dans Annonces | Un commentaire

Des chiffres et des lettres

La guerre des chiffres fait rage sur blogs et sites divers de groupes qui importent d’Espagne vers la France des galgos, des podencos et autres races de chiens en vogue.
« 10 000, 30 000, 50 000 et même 100 000 galgos abandonnés en Espagne » ! La réalité se situe entre 5 000 et 8 000 au grand maximum. Les chasseurs espagnols ne chassent pas tous avec des galgos. Beaucoup d’autres races de chiens sont utilisées: braques, épagneuls, griffons etc…
Galgos et podencos sont utilisés pour la chasse aux lapins et lièvres, chasse sans fusil.
Mais il y a aussi la chasse aux sangliers, aux volatiles de tous genres. Nous ne sommes pas des spécialistes de la chasse, loin s’en faut, mais nous savons que la majorité des chiens utilisés sont autres que les lévriers.
Pourquoi mentir sur le nombre ? Pour mieux vendre ? Car oui, nous sommes bien dans une dérive totale de commerce caché.
Lorsque l’on dépose une annonce sur un site de ventes d’occasion et que l’on n’est pas commerçant, c’est à titre exceptionnel. On vend un vieux vélo, une vieille voiture, de vieux vêtements (par exemple). Une association pour donner une chance supplémentaire, exceptionnellement, en proposant un animal à l’adoption. Nous insistons sur l’exceptionnel.

Quand on dépose des dizaines d’annonces pour des lévriers, comme le font les commerçants pour des voitures d’occasion (ou encore les agences immobilières), on se livre à du commerce de « lévriers d’occasion », ni plus, ni moins. Où est la morale de comportement dans ces agissements? Il nous semble qu’une association de protection animale doit être irréprochable, suivre une éthique. Nous déplorons vivement de constater que sous couvert d’associations régies par la loi de 1901, des groupes se livrent à des actes de commerces, sans TVA, sans inscription au registre du commerce. Importer des camions entiers de chiens de l’étranger, sans aucune déclaration douanière avant et après, c’est se livrer à de la contrebande.
Certes, en écrivant ce chapitre, nous allons nous attirer l’opprobre générale des pseudo bien-pensants de la protection animale. Nous prenons ce risque car nous n’admettons plus tous ces mensonges!
Catherine, notre Présidente, n’a pas créé en juin 2000 « Lévriers en Détresse » pour que le besoin de délinquances d’individus malhonnêtes s’exprime au grand jour!

Vous ne trouverez pas les protégés de LED sur des sites de ventes d’occasion. Jamais.
Vous ne nous verrez pas introduire en France plus que le nombre autorisé d’animaux, pour les associations de protection animale.
Nous refusons de vous mentir.
Si vous souhaitez connaître le nombre de greyhounds abandonnés chaque année par l’industrie des courses, nous en parlerons de vive-voix. Vous pourrez aussi visiter les sites anglais, irlandais, américains qui en parlent honnêtement.
Et si toutes ces associations ne proposent pas de greyhounds à l’adoption, c’est que nos voisins Outre-Manche ne jouent pas aux pourvoyeurs de lévriers et ne sont pas complices de trafics de chiens. Pourtant un nombre bien au-delà de 5 000 greyhounds attend de pouvoir trouver asile dans un pays comme la France.

La transparence, l’honnêteté font partie de nos valeurs fondamentales.

Publié dans Annonces | Laisser un commentaire

Pour nous aider, vous pouvez afficher notre bannière sur votre site !

Pour afficher cette bannière ajoutez ce code sur vos pages :

<p><a href="http://www.levriers-en-detresse.org">
<img src="wp-content/uploads/aider-adherer-adopter/banniere_LED.jpg"
alt="Lévriers En Détresse" /></a>
Publié dans Annonces | Commentaires fermés

Nous rappelons aux visiteurs que toute reproduction partielle ou complète des articles écrits ou traduits par des membres de notre équipe est soumise à copyright. Il en est de même pour les photos originales appartenant à LED ou celles retouchées par le webmaster. Si vous désirez reproduire un de ces éléments, vous devez en demander l’autorisation à la présidente de l’association.

Publié dans Annonces | Commentaires fermés