Master McGrath

Master McGrath par The Blarney Lads

Pour plus d'informations sur la vie de ce lévrier, voir la wikipédia :
http://en.wikipedia.org/wiki/Master_McGrath

MASTER McGRATH – lyrics

Eighteen sixty nine being the date and the year,
Those Waterloo sportsmen and more did appear,
For to gain the great prizes and bear them awa',
Never counting on Ireland and Master McGrath.

On the twelfth of November, that day of renown,
McGrath and his keeper they left Lurgan town,
A gale in the Channel, it soon drove them o'er,
On the thirteenth they landed on England's fair shore.

Oh well when they arrived there in big London Town,
Those great English sportsmen all gathered around,
And one of those gentlemen standing nearby
said, 'Is that the great dog you call Master McGrath?'

Oh well one of the gentlemen standing around,
Says, 'I don't care a damn for your Irish greyhound!'
And another he sneered with a scornful 'Ha! Ha!
We'll soon humble the pride of your Master McGrath.'

Then Lord Lurgan came forward and said, 'Gentlemen,
If there's any amongst you has money to spend.
For your grand English nobles I don't care a straw,
Here's five thousand to one upon Master McGrath.'

Oh, McGrath he looked up and he wagged his old tail.
Informing his lordship, 'Sure I know what you mane,
Don't fear, noble Brownlow, don't fear them agra,
We'll soon tarnish their laurels', says Master McGrath.

Oh well Rose stood uncovered, the great English pride,
Her master and keeper were close by her side;
They let them away and the crowd cried, 'Hurrah!'
For the pride of all England and Master McGrath.

Oh well Rose and the Master they both ran along.
'I wonder', says Rose, 'what took you from your home.
You should have stayed there in your Irish domain,
And not come to gain laurels on Albion's plain.'

'Well, I know', says the Master, 'we have wild heather bogs
but, bedad, in old Ireland there's good men and dogs.
Lead on, bold Britannia, give none of your jaw,
Stuff that up your nostrils', says Master McGrath.

Well the hare she led on just as swift as the wind
He was sometimes before her and sometimes behind,
He jumped on her back and held up his ould paw –
'Long live the Republic', says Master McGrath.


Traduction des paroles :
Nous remercions Sandra Burt pour la traduction de cette superbe balade irlandaise

C'était en 1869.
Les supporters de la Coupe de Waterloo arrivèrent
Pour remporter le Grand Prix ,
Mais c'était sans compter sur l'Irlande et Master McGrath

Quand ils s'y présentèrent, dans la ville de Londres,
Les grands supporters anglais, tous rassemblés,
Un des messieurs dit : « Ha Ha !
C'est bien le fameux Chien que vous appelez Master McGrath? »

Lord Lurgon se manifesta et dit « Messieurs,
S'il y a quelqu'un parmi vous qui a de l'argent à dépenser ;
De votre grand lévrier anglais – je m'en fous.
Je parie cinq mille livres contre une sur Master McGrath. »

White Rose n'était pas encore saillie – la grande fierté anglaise –
Son entraîneur et son propriétaire restaient à ses côtés.
Ils l'emmenèrent et la foule cria, « Hourra ! »
Pour la fierté de toute l'Angleterre et de Master McGrath

Pendant que Rose et Master couraient ensemble,
« Je me demande » dit Rose, « qu'est ce qui te pousse à partir loin de chez toi ?
Il fallait y rester, dans ton domaine irlandais
Et non pas venir chercher des lauriers sur les plaines anglaises. »

« Je sais, » dit McGrath, « nous avons des tourbière sauvages,
Mais on trouve aussi dans la Vieille Irlande des hommes et des chiens de valeur.
Allons-y, Britannia hardie, arrête de faire la leçon ;
Mets ça dans ta poche avec ton mouchoir par-dessus » martela Master McGrath.

La hase prit la tête ; quelle belle vue !
Elle filait rapide comme le vent sur les champs verts.
Il sauta sur son dos et leva la patte ;
« Hourra pour la Vieille Irlande » dit Master McGrath.

J'ai connu beaucoup de lévriers qui m'ont rempli de fierté
Par le passé et cela est indéniable,
Mais le plus grand et le plus courageux que le monde ait jamais connu
Était notre champion des champions, Brave Master McGrath.

Publié dans Actualités | Commentaires fermés sur Master McGrath