Courir pour survivre à Macao

Article de Carey Theil pour Grey2K USA
du Lundi 18 juillet 2011
http://saving-greys.blogspot.com/2011/07/macau-greyhounds-running-for-their.html

Alors même que les courses de lévriers commencent à se réduire aux Etats-Unis et en Angleterre, d’autres parties du monde les voient s’accroître. De cette malheureuse expansion résultent déjà souffrance et mort de plusieurs milliers de Greyhounds.

L’exemple le plus frappant en est le Canidrome de Macao. En tant que seule et unique piste de course d’Asie, cette dernière n’existe que par l’import de lévriers d’Australie. Ces chiens ne courent que très peu de temps, et sont tués aussitôt qu’ils ne sont plus rentables.
Selon les propos du directeur du bureau des affaires municipales de macao, cette piste n’autorise pas ses coureurs à être placés à l’adoption, afin d’éviter toute « plainte due à des troubles causés par les chiens. » Le South China Morning Post rapporte que 383 Greyhounds ont été euthanasiés à Macao en 2010, et que 45 chiens sont mort sur la piste en un mois seulement, plus tôt dans l’année.

Ce n’est pas un problème nouveau, et de nombreuses récriminations d’ordre éthique ont été portées à la connaissance de l’industrie des courses de lévrier depuis 2008, lorsqu’une épidémie galopante d’euthanasies avait été mise au jour par le Time Magazine.
C’est à la suite de ce rapport qu’éleveurs et organismes de contrôle des greyhounds australiens se sont tournés vers Macao, permettant ainsi à ce cycle morbide de se perpétrer encore et encore.

Heureusement, il existe un réel effort en marche pour aider les greyhounds de Macao. Le mois dernier, des groupes de protection animale chinois ont écrit au Premier ministre australien, appelant au bannissement de l’export des greyhounds vers le Canidrome.

À la suite de cette déclaration, des groupes de protection animale du monde entier, dont GREY2K USA et Greytexploitations ont joint leur voix au débat. Nous avons récemment lancé une pétition qui a déjà accumulé plus de 5 000 signatures, et le South China Morning Post  a publié hier un rapport sur nos efforts. Les médias portent donc aujourd’hui une attention au Canidrome bien plus aïgue qu’elle n’a jamais été : ce week-end, une chaîne de télévision australienne diffusait un reportage sur la mort des Greyhounds lors de courses.

Le meilleur argument en faveur d’un arrêt des courses sur les pistes du Canidrome, vient peut-être de  l’encart signé par Caryn Wood, membre de Grey2K, publié dans le Macao Daily Times. En résumé, Caryn y écrit ceci:

« Il n’existe aucune porte de sortie pour les Greyhounds du Canidrome, puisqu’ils ne sont autorisés ni à être adoptés, ni à quitter Macao. Bien loin des mœurs du 21ème siècle, Macao manque de vétérinaires diplômés et manque de lois dûment établies en matière de protection animale, ceci parce qu’elle se complaît dans des statuts qui datent du 19ème.
Il en résulte donc que les Greyhounds du Canidrome, pions infortunés, n’ont qu’un maigre espoir, et se font tuer quotidiennement. »

Je partage le sentiment de Caryn de tout mon cœur, et j’espère profondément que nous verrons bientôt  l’abolition des courses de ce cruel cynodrome.


Cliquez-ici pour télécharger la pétition contre les courses de lévriers à Macao


Article original :
Macao Greyhounds Running For Their Lives
Monday, July 18, 2011
Article de Carey Theil pour Grey2K

http://saving-greys.blogspot.com/2011/07/macau-greyhounds-running-for-their.html

At the same time that greyhound racing is slowly ending in the United States and Britain, it is trying to expand in other parts of the world. Sadly, this expansion is already resulting in the suffering and death of thousands of dogs.

One terrible example is the Canidrome in Macau. As the only operational greyhound racetrack in Asia, it exists by importing dogs from Australia. The dogs race for a short period of time, and are killed when they are no longer profitable. According to a former director of Macau’s Civil and Municipal Affairs Bureau, the track does not allow greyhounds to be put up for adoption because it doesn’t want « complaints about the dogs causing problems or damage. » Reporting by the South China Morning Post indicates that 383 greyhounds were euthanized in Macau in 2010, and 45 dogs died at the track in a single month earlier this year.

This is not a new problem, and the greyhound racing industry has been aware of severe humane issues at the Canidrome since at least 2008, when rampant euthanasia was reported by Time Magazine. Despite this reporting, Australian greyhound breeders and regulators have turned a blind eye to Macau, and allowed this cycle of death to continue.

Thankfully, there is now a real effort underway to help Macau’s greyhounds. Last month, Chinese animal welfare groups wrote to the Prime Minister of Australia calling for a ban on the exportation of greyhounds to the Canidrome. Following this announcement animal protection groups from across the globe, including GREY2K USA and Greytexploitations, added our voices to the debate. We recently launched an online petition that has already accumulated more than 5,000 signatures, and our campaign was reported yesterday by the South China Morning Post. More media attention is now being focused on the Canidrome than ever before, and this weekend an Australian television station also aired a groundbreaking report on greyhounds dying at the track.

Perhaps the best argument in favor of ending greyhound racing at the Canidrome was made today in a guest column authored by GREY2K USA board member Caryn Wood, and published in the Macau Daily Times. In part, Caryn writes:

« There is no way out for the Canidrome greyhounds, as they cannot be adopted and cannot leave Macau. Out of touch with 21st century mores, Macau lacks licensed veterinarians and lacks current animal welfare laws, instead relying on statutes dating back to the 19th century. The result is that the unfortunate pawns in this scenario, the Canidrome greyhounds face a bleak prospect and are routinely killed. »

I agree wholeheartedly with Caryn’s sentiments, and am hopeful that we will soon see greyhound racing end at this cruel racetrack.

Publié dans Actualités, Courir pour survivre à Macao | 2 commentaires

2 commentaires sur « Courir pour survivre à Macao »

  1. Pingback: » Pétition – Pour mettre fin au racing des Greyhounds au coeur de Macau ! Lévriers en Détresse

  2. perrot a écrit :

    je souhaite de tout coeur voire l’abolition de ces courses:
    pauvres bêtes!!j’en suis vraiment malade !!c’est horrible!!