Pétition – Pour mettre fin au racing des Greyhounds au coeur de Macao !

Pétition initiée par GREY2K USA
Source : © GREY2K USA. All rights reserved.

LED tente de réunir le plus de signatures possible pour pouvoir agir.
Cliquez ici pour télécharger la pétition. Envoyez votre pétition remplie à :

Lévriers en Détresse
BP 73
11 rue de la République
58400 la Charité-sur-Loire
France

Chers amis,

La péninsule de Macao abrite une seule et même piste de cynodrome, appelée le « Canidrome ». Au Canidrome, environ 400 greyhound sont amenés à la mort chaque année.

Selon le « Macao Daily Times », la fréquence des courses d’un chien se monte à quatre fois par semaine. Les chiens qui ne terminent pas dans le classement des trois meilleurs de cinq courses consécutives seront systématiquement mis à mort. Le directeur du département de contrôle animal de Macao a établi que chacun des Greyhounds arrivant sur ces pistes sera mort sous trois ans. Une moyenne de trente chiens par mois arrive d’Australie.

Alors, s’il-vous-paît, signez notre pétition pour mettre fin à ce système sanguinaire maintenant.

Cliquez-ici pour télécharger la pétition contre les courses de lévriers à Macao

En 2007, un sondage sur l’avant-projet d’une loi sur la cruauté envers les animaux a été mené, afin de recueillir réflexions et commentaires du grand public. Aucune légifération ne donna suite. De fait, strictement aucune loi en place ne punit le massacre gratuit de ces centaines de chiens dont l’unique destin sera de courir contre leur mort.

Aussi longtemps que continueront les courses de lévriers, des chiens mourront.

Selon les informations fournies par « Greytexploitation », organisation luttant pour l’abolition des paris sur les Greyhounds (www.greytexploitations.com), les 800 chiens exploités à Macao passent la majeure partie de leurs courtes vies dans des cages empilées les unes sur les autres jusqu’à atteindre des hauteurs démesurées. Les courses, quant à elles, ne sont suivies que par « un rassemblement pitoyablement disparate…à qui l’entrée aura coûté moins d’un dollar » .

Ce fonctionnement n’a aucun sens et doit s’arrêter. Alors, s’il-vous-plaît, rejoignez notre action, que suivent déjà des groupes de protection animale partout dans le monde, afin d’appeler à la cessation ferme et définitive des courses de lévriers à Macao.

Signez notre pétition, et participez à envoyer dès aujourd’hui un message sans appel aux dirigeants de Macao et d’Australie.

Pour les lévriers.


Voir l’article : Courir pour survire à Macao


Notes du traducteur : Officiellement dénommée « Région administrative spéciale de Macao » cette péninsule du sud du continent asiatique est officiellement rattachée à la République populaire de Chine après 400 ans de colonisation Portugaise.

Les termes de ce rattachement « spécial » en sont les suivants : tandis que le gouvernement local gère son territoire de 29,5 km2 pour 542 200 habitants (!) , les relations extérieures et la défense sont, elles, conservées par la Chine, qui garantit le maintien du système économico-financier pour au moins 50 ans (jusque 2049 pour le moins). Malgré la diminution du nombre de crimes violents depuis 2000, le crime organisé conserve une lourde influence à travers les « Triades », dont les activités vont de la prostitution à l’extorsion, les prêts à commissions abyssales pour les joueurs de casinos, la drogue et le blanchiment d’argent. (Source : BBC)

Si l’argent facile des tables de jeux et des casinos a su attirer aussi aisément autant de gangs rivaux, et faire naître rivalités et mises à mort de chiens par centaines sur moins de 30 km2, qu’en sera-t-il si le gouvernement Irlandais pourvoie par cargaisons entières des cynodromes sur la totalité du territoire Chinois ? Macao est un exemple concret et criant des retombées d’une telle entreprise. Il n’est aucune nécessité à ce projet qui ne soit directement liée au profit et à l’exploitation du goût du jeu. Après pareil constat, qui pourra dire en quoi ces pratiques sont différentes de celles du crime organisé ?

Marie Heuzé

Publié dans Actualités, Courir pour survivre à Macao | 69 commentaires

69 commentaires sur « Pétition – Pour mettre fin au racing des Greyhounds au coeur de Macao ! »

  1. SAINT CYR a écrit :

    Je suis née être humain et je n’en suis pas fière ; je veux désormais que l’on me considère avant tout comme un Animal et ne plus faire partie de cette race honteuse qu’est l’homme.
    La terre est devenue un enfer pour les Animaux et j’espère de tout mon coeur que toutes ces ordures qui ont fait souffrir de quelque façon que ce soit UN seul animal ira tout droit en ENFER lorsqu’il passera de l’autre côté ! Il faudrait également que tous prennent conscience des abattoirs etc .. et ne plus consommer de viande, cela ne change rien à la vie et notre conscience ne s’en porte que mieux … A médite !!!

  2. anne-marie favier a écrit :

    oui tous s’est massacres doivent cesser , c’est horrible de voir ça j’ai un grey , et j’ai mal au coeur , que des humains peuvent faire souffrir des animaux , ce sont pas des humains

  3. jouve carine a écrit :

    Comment peut ‘on faire cela a nos compagnon de tous les jour , je suis zoothérapeute ( médiation animale) quand je voie tous les bienfaits qu’il font lors de mes séances , c’est vraiment ………….
    il faut que cela s’arret

  4. BLANCHO a écrit :

    l’etre humain est un prédateur…… j’ai parfois tellement honte…mais là … c’est plus ignoble….

  5. gwen a écrit :

    c’est ignoble, on peut dire ce que l’on veut il n’y a rien de pire que les Hommes!!!
    Pauvres bêtes…

  6. LESPINAS THIERRY a écrit :

    Mais quelle horreur, il faut vraiment faire arrêter cela, j’ai vraiment de la haine pour ces gens. Je suis l’heureux papa de 2 greys et je ne comprend pas comment peut on faire du mal à ces adorables compagnons de vie, ils nous donnent tellement d’Amour de gentillesse…..

  7. LOUVRIER Nathalie a écrit :

    c’est horrible, affreux, monstrueux … il faut arrêter ça ….

  8. FONTANILLES a écrit :

    Comment peut-on être aussi cruels ?

    La nature humaire me dégoute vraiment.