Une belle exposition sur Gaston Fébus

Pour ceux qui ne le savent pas encore, Gaston Fébus, qui vivait au temps de la guerre de cent ans, est l’auteur d’un Livre de la chasse, dans lequel sont représentés de nombreux lévriers.

Actuellement, une exposition lui est dédiée à Paris…


Ouvert tous les jours, sauf mardi, de 9h15 à 17h45. Fermé le 25 décembre et le 1er janvier. Gratuit : -26 ans, chômeurs, enseignants.

Gratuit pour tous le 1er dimanche du mois.

Gaston Fébus (1331-1391), Prince Soleil.
Du 30 novembre 2011 au 05 mars 2012. Au Musée national du Moyen Age, Musée de Cluny, (6, place Paul Painlevé 75005 PARIS)

Au temps de la guerre de Cent Ans, Gaston Fébus est réputé pour sa personnalité contrastée et son goût du luxe. Fin politique, poète, chasseur et écrivain, il est notamment l’auteur du Livre de la chasse, un manuel de référence pour la connaissance du monde animal. Cet homme complexe contribua à forger sa propre légende en se nommant « Fébus », c’est à dire « soleil ». L’exposition met en lumière cette flamboyante personnalité médiévale, à travers une sélection de 85 œuvres, dont la plus belle version enluminée du Livre de la chasse.

Une exposition organisée par le Musée de Cluny, la Bibliothèque nationale de France, le Musée national du château de Pau, la Rmn-Grand Palais.

Un second volet de l’exposition, “Gaston Fébus (1331-1391). Armas, amors e cassa”, sera présenté au Musée national du château de Pau du 17 mars au 17 juin 2012

Publié dans Actualités | 4 commentaires

4 commentaires sur « Une belle exposition sur Gaston Fébus »

  1. marion a écrit :

    Eh ben, ils étaient drôlement pomponnés à l’époque, nos amis lévriers ! Magnifique cette enluminure!

  2. Polloni a écrit :

    Et Gaston Fébus possédait 4 lévriers appelés Hector, Brun, Roland et Tristan …cela peut donner des idées de noms…

  3. Marion a écrit :

    J’ai déjà un Merlin, Tristan, Roland, on resterait das l’époque… 🙂 Mais bon il faut savoir raison garder et nombre limite d’animaux dans l’appart ne point dépasser… Sinon ça ferait quelques semaines que Danny aurait trouvé un foyer…

  4. Polloni a écrit :

    J’admire les personnes qui ont plusieurs animaux, à Paris plus difficile. Je trouve que les noms du M-Age leur vont bien, aux lévriers. A ce propos j’ai vu des lévriers lors d’un téléfilm sur Louis XI, LE fondateur de la France unifiée, incarné par Jacques Perrin. Mais ce n’était pas LED au générique.