Des nouvelles de Brooklyn à Macao

Traduit et adapté pour LED de http://blog.grey2kusa.org/2012/04/historic-agreement-reached-to-help-dogs.html

Souvenez-vous, il y a quatre mois GREY2K USA avaient lancé une grande campagne de sensibilisation au triste sort des greyhounds de Macao. Brooklyn, greyhound fauve et blanc de quatre ans était devenu le symbole de cette campagne et l’association avait contacté le Canidrome en leur demandant la libération de Brooklyn.

Chaque année des centaines de greyhounds du Canidrome sont mis à mort quand ils cessent d’être rentables. Le cynodrome n’est doté d’aucun programme d’adoption. Si la campagne pour faire libérer Brooklyn est un échec, il finira inéluctablement par être tué. A cause de la menace qui plane en permanence sur lui, nous espérions tous une réponse rapide de la direction du Canidrome. Mais les jours ont passé, se transformant en semaines, puis en mois. A ce jour nous n’avons toujours reçu aucune réponse officielle.

Pourtant, il y a quelques semaines, les choses ont commencé à changer pour les greyhounds de Macao. A la demande du gouvernement local, le Canidrome a dû engager des négociations officielles avec des représentants du gouvernement et un organisme local de protection animale, ANIMA, dirigé par Albano Martins. Après des heures de discussions qui se sont étalées sur plusieurs jours, un accord historique était enfin trouvé. Suivant les termes de cet accord sans précédent, Brooklyn serait transféré à ANIMA et finalement adopté. C’est un signe de bonne volonté du Canidrome, qui a également accepté de créer un programme d’adoption pour tous les lévriers qui courent sur cette piste.

Il est nécessaire de rappeler que cet accord ne règlera pas la totalité des problèmes du Canidrome. Malheureusement un très grand nombre de greyhounds se blesse chaque année sur cette piste. De plus, le nombre de chiens pouvant être adoptés est incertain, du fait des difficultés logistiques à trouver des foyers pour tous ces chiens, qu’il faudra probablement envoyer vers d’autres pays.

Mais cet accord représente néanmoins un premier pas crucial pour les greyhounds. Toutes les parties prenantes peuvent être fières de ce résultat qui n’aurait jamais été possible sans l’impulsion d’ANIMA et du gouvernement de Macao.

Malheureusement, ces dernier-jours, des failles ont commencé à apparaître dans cet accord sans précédent. Le premier greyhound devait être transféré à ANIMA hier et mais le délai est écoulé et le Canidrome n’a pas respecté ses engagements. Les gérants du cynodromes prétendent à présent qu’il leur faut l’accord spécifique des propriétaires des chiens afin de pouvoir continuer. Ces excuses sont sans fondement, d’autant plus que le plus gros propriétaire de lévriers du Canidrome est en fait le Canidrome lui même.

Malgré ce coup dur, nous continuons à croire que nous sommes sur le point de faire un gigantesque pas en avant dans nos efforts pour aider les lévriers de Macao. Ces évolutions récentes sont encourageantes et nous continuerons à travailler avec Animals Australia, Animals Asia et d’autres jusqu’à ce que la situation soit entièrement résolue.

Brooklyn a couru pour la dernière fois le 2 avril et est arrivé premier. Ne serait-ce pas formidable si sa prochaine course pouvait le mener droit à un canapé, dans le salon d’un famille d’adoption pleine d’amour?

Pour aider Brooklyn et es autres lévriers du Canidrome, vous pouvez signer la nouvelle pétition GREY2K USA au gouverneur de Macao afin d’obliger le Canidrome a respecter les engagements qui ont été pris en commençant à libérer des greyhounds pour qu’ils soient mis à l’adoption. Chaque signature génèrera un courriel direct au Dr. Chui Sai On, directeur du Gouvernement de la région autonome de Macao, qui a suivi toute l’affaire.
Vous pouvez également écrire directement à :

Dr. Chui Sai On
Chief Executive of the Macau SAR Government
Praia Grande Avenue, Macau
CHINA


Article original

Tuesday, April 3, 2012
http://blog.grey2kusa.org/2012/04/historic-agreement-reached-to-help-dogs.html

Historic Agreement Reached to Help Dogs Racing in Macau, but Track Breaks Promise

Four months ago, we wrote to the Canidrome racetrack in Macau and asked them to release Brooklyn the greyhound. Brooklyn is a four-year-old white, red, and fawn greyhound who is currently racing at the Canidrome. Like other greyhounds at the track, Brooklyn was likely born in Australia.

Every year, hundreds of greyhounds are killed at the Canidrome when they are no longer profitable. The track has no adoption program, and we knew that if we were unable to help Brooklyn, he would eventually be killed.

Because of this impending peril, we hoped to receive a quick response from the track’s management. But days passed, and no response came. Soon, days became weeks and weeks turned into months. To this day, we have received no formal reply.

A few weeks ago, however, things began to change for the greyhounds in Macau. At the request of the Macau government, the racetrack entered into formal negotiations with government officials and ANIMA, a local animal protection organization headed by director Albano Martins. After hours of talks over several days, a groundbreaking agreement was tentatively reached.

Under this historic agreement, Brooklyn would be transferred to ANIMA and eventually adopted. This would be a sign of good faith on behalf of the Canidrome, which also agreed to create an adoption program for all the the greyhounds racing at the track.

It is important to keep in mind that this agreement would not address all of the problems at the Canidrome. Unfortunately, a large number of greyhounds are injured at the track. Also, it is unclear how many of the Macau greyhounds can be adopted. There are significant logistical challenges in finding homes for all of these dogs, which will likely need to be shipped to other countries.

Nonetheless, this agreement was an important first step for the greyhounds. All of the parties should be proud of this accomplishment, which would not have been possible without the leadership of ANIMA and the Macau government.

Sadly, over the past few days this historic agreement has begun to falter. The first greyhound was scheduled to be transferred to ANIMA yesterday, and the deadline passed without the track meeting its obligation. Track managers are now claiming that they must obtain independent approval from the legal owners of dogs in order to move forward. This is simply nonsense, and is refuted by the fact that the largest owner of greyhounds at the Canidrome is the track itself.

Despite this apparent setback, I am hopeful that we are on the verge of a major breakthrough in our effort to help the Macau greyhounds. We are encouraged by these recent developments, and will continue working with Animals Australia, Animals Asia and others until this situation is fully resolved.

In his most recent race, Brooklyn finished first. It would be wonderful if his next race was straight to a couch, and the home of a loving family.

Publié dans Actualités, Courir pour survivre à Macao | 3 commentaires

3 commentaires sur « Des nouvelles de Brooklyn à Macao »

  1. townsend annie a écrit :

    Vous devez être si tenaces pour obtenir des résultats ! vous êtes fantastiques !

    (You need so much tenacity to obtain results ! you are fantastic !)

  2. Nathalie ROUAULT a écrit :

    Voilà, j’ai signé en espérant qu’ils obtiendront gain de cause et que cela ouvrira de nouvelles décisions positives pour un sort meilleur réservé à tous les chiens de course exploités!
    Nathalie

  3. Laurence de Dijon a écrit :

    Bonjour,
    Vous êtes formidables ; continuez votre combat, je suis de tout coeur avec vous pour ces merveilleux lévriers.
    Je les connais, j’ai eu un afghan ; malheureusement plus de ce monde mon gros « nounours ».
    Si je savais comment faire pour adopter Brooklyn, je l’adopterai . Il a l’air si malheureux mais si beau !!!!!!!!!!!!!!!!
    Bon courage
    Avec toute ma reconnaissance …
    Bien cordialement
    Laurence

    Chère Laurence,
    Nous avons Dany et Tom, qui sont d’anciens « racers » d’Irlande. Pourquoi ne pas offrir tout le bonheur du monde à l’un d’eux ?