L’attache

L’attache n’est pas interdite mais soumise à des dispositions réglementaires respectueuses et soucieuses du bien-être du chien. L’article 6 de l’arrêté du 25 octobre 1982 stipule que les chiens de garde et d’une manière générale tous les animaux de compagnie et assimilés que leurs maîtres tiennent à l’attache ou enferment dans un enclos doivent pouvoir accéder en permanence à une niche ou abri destiné à les protéger des intempéries. L’attache est interdite pour les animaux n’ayant pas atteint l’âge adulte.

Le collier et la chaîne doivent être proportionnés à la taille et à la force de l’animal, ne pas avoir un poids excessif et ne pas entraver ses mouvements. Les animaux ne peuvent être mis à l’attache qu’à l’aide d’une chaîne coulissant sur un câble horizontal, ou à défaut fixée à tout autre point d’attache selon un dispositif tel qu’il empêche l’enroulement, la torsion anormale et, par conséquent, l’immobilisation de l’animal. Et en aucun cas, le collier ne doit être constitué par la chaîne d’attache ni par un collier de force ou étrangleur.

La longueur de la chaîne ne peut être inférieure à 2,50 mètres pour les chaînes coulissantes et 3 mètres pour les chaînes insérées à tout autre dispositif d’attache. La hauteur du câble porteur de la chaîne coulissante doit toujours permettre à l’animal d’évoluer librement et de pouvoir se coucher.

Si votre chien est maintenu à l’attache, nous vous rappelons qu’il est impératif de le sortir plusieurs fois par jour, afin qu’il puisse se défouler et se sociabiliser avec ses congénères.

Un chien maintenu à l’attache de façon permanente risque à long terme de devenir dangereux et agressif.

sociabiliser

Publié dans Rubrique juridique | Commentaires fermés sur L’attache