Morts suspectes de lévriers en Floride

La mort suspecte de deux greyhounds sur la piste du Sarasota Kennel Club, en Floride, pousse les défenseurs de la cause des lévriers à demander des comptes au cynodrome.

Début février un jeune greyhound est mort électrocuté à peine quelques mètres après le départ de la course, en heurtant le rail electrifié où passe le leurre. Le rapport sur sa mort précise « lévrier tombé ou poussé environ 20 mètres après les trappes de départ. Passé sous le rail. Mort par électrocution, traces de brûlures sur son gilet. »

Quelques jours plus tôt un autre chien s’est effondré sur cette même piste de Sarasota, pour une raison inconnue, le rapport cite parmi les causes possibles « électrocution, arrêt cardiaque, hémorragie cérébrale, rupture d’anévrisme etc. »

Enfin le 20 mars, toujours en Floride, de multiples collisions et accidents dans plusieurs courses ont causé des fractures chez 7 chiens, dont 3 ont été euthanasiés.

Aucune poursuite n’a été engagée car les services de l’état de Floride ont estimé qu’aucune directive n’avait été enfreinte par le Sarasota Kennel Club.

Pour obtenir ces informations, GREY2K a dû faire appel à un informateur interne, car elles ne sont normalement pas rendues publiques.

En effet, si dans certains états (Arkansas, Texas, Iowa et Virginie Occidentale)les propriétaires de cynodrome sont obligés de déclarer les accidents, blessures et décès de lévriers, ce n’est pas le cas en Alabama, en Arizona ni en Floride, où rien n’oblige les pistes de course à rendre ces évènements publics.

Or, d’après l’expérience de l’association de défense des lévriers de course américaine GREY2K USA, lorsque la déclaration d’accidents est rendue obligatoire par la loi, non seulement le nombre de chiens euthanasiés diminue fortement mais le nombre d’adoptions explose en parallèle!

Si vous le souhaitez, vous pouvez signer la pétition (http://www.change.org/petitions/save-lives-by-supporting-greyhound-injury-reporting) aux législateurs des trois états où les accidents sur les cynodromes sont encore tenus secrets, pour faire la lumière sur les risques encourus par les greyhounds lors des courses.

Article rédigé pour LED à partir des sources suivantes :
http://www.heraldtribune.com/article/20130427/ARTICLE/130429681/-1/sports?p=all&tc=pgall&tc=ar
http://www.grey2kusa.org/eNEWS/G2K-042913.html

Publié dans Actualités, l'industrie des courses | 4 commentaires

4 commentaires sur « Morts suspectes de lévriers en Floride »

  1. Daniel a écrit :

    Quand on sait que ça se passe aussi en Angleterre si près de chez nous.

  2. Jean-Charles a écrit :

    Une fois de plus, nous pouvons découvrir l’envers du décor sordide de l’exploitation des greyhounds sur les cynodromes.

  3. Michèle Magdane a écrit :

    Il faut signer cette petition !

    Encore une fois, merci LED de donner une info precise, qui cite ses sources.
    Alors ne rien dire, ne rien faire, serait laisser un chèque en blanc aux tortionnaires. Comme on dit « Qui ne dit mot consent ».

    Aucune de nos voix n’est negligeable.
    Je persiste et je signe pour les greyhounds.
    Signons cette petition !

  4. Marion a écrit :

    Oui c’est vrai que des horreurs comme ça arrivent aussi en Angleterre, en Irlande, à Macao etc. Partout où les enjeux financiers sont importants et où les courses fonctionnent comme une industrie qui broie les chiens sans états d’âme…

    Si jamais il vous prend l’envie d’en savoir plus sur la situation des greyhounds de course dans le monde, l’association a publié en début d’année sur le sujet, « Courir pour sa vie » : http://www.levriers-en-detresse.org/?p=4520