Des progrès dans la lutte contre les courses à Macao

(article original : http://blog.grey2kusa.org/2014/04/progress-in-our-fight-to-end-dog-racing.html)

Fin mars, les efforts menés pour mettre un terme aux course de lévriers au Canidrome de Macao ont connu une belle avancée. En effet les institutions chargées de la réglementation des courses en Nouvelle-Galles du Sud (Australie) ont signalé la fin de l’exportation de greyhounds de course vers Macao. Le communiqué de Greyhound Racing New South Wales précise :

« GRNSW ne cautionne pas l’exportation de greyhounds à destination des pays qui ne respectent pas les normes actuelles de protection animale… et soutient la décision prise par Greyhounds Australasia en mars 2013 de suspendre l’émission de « passeports pour greyhounds » à destination de Macao. Cette suspension est toujours en vigueur. »

Depuis cette décision, le nombre de greyhounds exportés a considérablement diminué. Qui plus est, cette prise de position est un message fort adressé au gouvernement de Macao que le cynodrome n’est pas viable.

Malheureusement, il y a toujours des individus assez malins pour contourner cette interdiction décidée par l’industrie des courses en Australie et exporter des chiens. Cela montre bien que le secteur des courses est incapable de s’auto-réguler et qu’il reste beaucoup de chemin à parcourir.

A Macao, le Canidrome est maintenant complètement isolé. Partout dans le monde, des organismes de protection animale se sont indignés et ont demandé au gouvernement de fermer le cynodrome à cause de la barbarie et de la cruauté qui y règnent. A présent, c’est l’industrie des courses elle-même qui se détourne du Canidrome, un signe qui ne trompe pas quant à la fin prochaine de ce cynodrome de la mort.

Le terrain sur lequel est construit le Canidrome appartient à Macao et le bail prend fin en 2015. Il serait bon que cette date marque la fin d’un triste chapitre de l’histoire de Macao.

Publié dans Actualités, Courir pour survivre à Macao | Commentaires fermés sur Des progrès dans la lutte contre les courses à Macao