NIKOS à la maison de retraite

Pour la première fois depuis son arrivée, l’occasion d’aller rendre visite aux personnes âgées s’est présentée à Nikos, qui nécessite  un peu de précautions  dues à son accident sur cynodrome. Ce fut l’occasion de voir sa réaction  face à des personnes étrangères dans un lieu jusque là inconnu.

Une fois Nikos installé confortablement dans l’Express, véhicule mis à notre disposition,  Lorenzo et moi sommes donc partis en direction de la maison de retraite. Une fois arrivés, après un court trajet qui s’est  déroulé dans le calme, nous nous sommes dirigés dans le couloir donnant accès la salle d’animations, où étaient installés quelques résidents. Nikos a alors montré un léger signe d’inquiétude, baissant la tête et se collant à Lorenzo qui le tenait en laisse.

Une fois en salle d’animation, j’ai pris la laisse. Nikos étant calme, je l’ai emmené faire un tour dans la cour. Pendant que Lorenzo cherchait une animatrice, Nikos faisait  le tour de la salle en reniflant les recoins.

Une résidente est arrivée, elle s’est approchée de lui en lui parlant gentiment tout en le  caressant. Il est resté très calme. Une fois Lorenzo de retour avec l’animatrice, nous sommes partis en direction des chambres. En repassant dans le couloir où se trouvaient quelques personnes âgées. Nikos s’est approché d’une dame, lui reniflant les mains et le visage tandis qu’elle lui  lui caressait la tête. Un moment de grande tendresse réciproque.

Nous sommes ensuite montés au premier étage en prenant l’ascenseur. Nikos n’a pas eu peur.

En revanche lorsque  nous sommes entrés dans une chambre où il devait passer entre la tablette montée sur roulettes et le mur, se sentant à l’étroit, Nikos eu un mouvement de recul, qui fut vite oublié une fois la tablette retirée.

Après être passés dans plusieurs chambres, nous avons remarqué qu’il commençait à fatiguer à cause de sa patte. Nous avons donc fait  une pause, mais comme Nikos ne souhaitait pas se coucher, nous avons décidé d’écourter la visite.  Nous sommes donc redescendus avec l’ascenseur, Nikos s’est désaltéré  puis nous sommes revenus au Jardin des Lévriers, où il fut content de pouvoir enfin se coucher.

Cette intervention nous a fait très plaisir car c’était la première fois que Nikos venait et nous ne savions pas à quoi nous attendre. Mais nos appréhensions se sont alors bien vite envolées car malgré les personnes inconnues et son « handicap », Nikos a été absolument génial.

 Un chien en or.
Nikos fera le bonheur de retraités ayant une vie calme et un petit jardin. C’est un grand affectueux débordant de tendresse.

Sa carrière de champion s’est arrêtée le jour d’une mauvaise chute qui lui a valu une fracture. Mais il a eu cette chance d’avoir un entraîneur et un propriétaire qui ont fait preuve de bonté et reconnaissance en le confiant au refuge de Croftview (nos partenaires) pour une vie de chien de compagnie. Bien soignée, sa patte est valide grâce à une plaque métallique vissée. Nikos partira avec ses radiographies afin que son futur vétérinaire ait tous les éléments.

Qui adoptera notre gros « nounours » ?

Camille

Jeune en Mission de Service Civique

photos-du-2-novembre-2016-028

 

photos-du-2-novembre-2016-029

 

photos-du-2-novembre-2016-030

 

photos-du-2-novembre-2016-031

 

photos-du-2-novembre-2016-032

 

photos-du-2-novembre-2016-033

 

photos-du-2-novembre-2016-034

 

Publié dans Actualités | Commentaires fermés sur NIKOS à la maison de retraite