Partager cet article
Imprimer cet article

Nouvelle législation en Belgique

La Belgique saturée par l'importation de galgos d'Espagne, a promulgué une loi en octobre 2009 rendant illégale l'adoption de galgos. Cette loi renforce l'Arrêté Royal du 18 mars 2009 qui interdit d'importer des chiens de l'étranger même intracommunautaire.
Il fallait s'y attendre. A force d'importer un nombre trop important de galgos (2000 en 2008-2009) les groupes ont fait grand tort aux refuges et associations de protection animale belges qui se sont retrouvés surchargés, saturés d'animaux abandonnés dans le pays (30 000 abandons par an dans ce petit pays !). L'importation massive de galgos rendant les adoptions dans les refuges quasi impossibles, des plaintes ont été déposées.

Certains font circuler sur internet qu'il y aurait 50 000 à 100 000 galgos en danger chaque année ! Ceci est un pur délire mensonger ! 100 000 est le chiffre mondial de greyhounds sacrifiés par l'industrie des courses. Anne finch spécialiste de la question, première à l'initiative de « rescuing » en faveur des galgos, estimait à 5 000 par an le nombre de galgos à sauver. Il n'y a pas d'industrie exploitant les galgos.
Par ailleurs, 2 millions d'euros sont offerts annuellement à quelques associations de protection animale espagnoles, dons des USA et tout le continent européen… Des camions entiers de nourritures, de produits vétérinaires et autres matériels sont également convoyés vers l'Espagne. Une véritable économie souterraine dont bénéficient des vétérinaires et un cercle restreint de responsables d'associations.

La cause des galgos est devenue malhonnête pour le plus grand malheur de ces pauvres lévriers. Aujourd'hui, de plus en plus d'associations européennes se voient proposer des chiots ! En effet, la demande dépasse la possibilité d'offres !
Quand on sait que 1 000 galgos vont vers la Belgique, 1 800 vers l'Allemagne, 1 200 en France, d'autres vers la Suisse, l'Italie, les pays Nordiques, le chiffre de 5 000 est vite dépassé.

Il est grand temps que l'Europe via ses Institutions, prenne connaissance de ce problème afin d'assainir une situation devenue un véritable trafic d'animaux.
Nous le déplorons d'autant plus que depuis que LED travaille en faveur des greyhounds d'Irlande, nous constatons que TOUS les greyhounds ont une traçabilité et que PERSONNE ne demande d'argent… alors que des centaines de mails sont déversés d'Espagne requêtant des dons à tout bout de champs. Sans reçu, sans facture…

Pour sa crédibilité, la protection animale se doit d'être sérieuse, rigoureuse et contrôlable. Malheureusement, l'orgueil et la vanité sont trop souvent la motivation d'individus incompétents en la matière.
LED n'a jamais milité pour une importation massive de galgos ou greyhounds. Le but de notre intervention : faire cesser la cruauté et le massacre des galgos et greyhounds dans leur pays. Les importations doivent être limitées et contrôlables.

Publié dans Actualités | Commentaires fermés