Partager cette page
Imprimer cette page

Les martyrs de la chasse

L’usage premier du lévrier a été la chasse. La chasse au lévrier visait des gibiers divers en fonction de leur race. Lièvres pour les greyhounds, whippets, et galgos, daims pour le deerhound écossais, loups pour le barzoï russe ou l’Irish wolfhound, gazelles pour les sloughis et azawakhs.
En Europe la chasse au lévrier a été interdite sauf en Espagne et au Portugal. Les galgueros, (chasseurs espagnols), chassent sans fusil, c’est leur lévrier qui rattrape le gibier à la course et le tue.
Malheureusement pour les chiens, là encore leur vie ne tient qu’à leurs performances. A la fin de chaque saison de chasse les chiens les moins efficaces sont systématiquement éliminés.
Les femelles servant à la reproduction vivent constamment enfermées ou à l’attache et leur vie se limite à faire des petits pour renouveler le cheptel.

Men’s Dallas Cowboys Nike Navy Legend Logo Essential 2 Performance T-Shirt, wholesale jerseys, Cheap Jerseys free shipping,Minnesota Vikings 2-Pack Lip Balm, cheap nfl jerseys,Men’s Indianapolis Colts Pro Line White Duval II Big & Tall T-Shirt., wholesale jerseys

Si les britanniques éliminent les chiens à grande échelle, les espagnols font figure d’amateurs avec leurs 5.000 lévriers tués chaque année. Mais dans ce pays une autre composante va venir transformer la boucherie en barbarerie, et cette composante s’appelle « l’honneur ».
En effet un galgueros dont le chien n’attrape plus de gibier est atteint dans son honneur ce qui lui donne le droit de se venger et de faire souffrir l’animal pour laver l’affront. Des proverbes espagnols liés à cette tradition disent ; « un lévrier ne vaut pas la balle pour le tuer », ou « un mauvais chien ne mange pas dans ma maison ».

Commentaires fermés sur Les martyrs de la chasse